Comment revivre après le jour des obsèques?
Si vous aimez alors partagez

Votre vie avant les funérailles était rythmée par les démarches administratives et les coutumes. Vous avez vu une palette d’émotions naître en vous. Une fois les obsèques passées, les proches partis, vous vous retrouvez seul avec vos sentiments. Comment faire face à cette nouvelle vie ? Ne désespérez pas, ne vous comparez pas. Un pas à la fois vous saurez vous relever. Voici quelques conseils efficaces qui vous y aideront.

Faire face au deuil en étant bon envers les autres

Remerciez vos proches

Vos amis étaient à vos côtés dans ces moments difficiles. C’est à vous maintenant d’exprimer votre gratitude. Ce n’est pas une simple formalité de politesse. Ne vous sentez pas redevables, mais reconnaissant. Commencez par vous souvenir des petits mots, des attentions et de la disponibilité de vos amis. Profitez de cet élan de sentiments bienfaisants pour préparer vos cartes de remerciement.

Les concevoir vous-même risque de vous stresser et de vous fatiguer, faites au plus simple en les commandant. Le site mesfairepart.com propose un large choix de cartes de remerciements décès personnalisables. Elles sont prêtes en quelques clics. Si vous manquez vraiment d’énergie, une prestation incluant la mise sous pli et l’oblitération de vos enveloppes vous sera proposée. Vos proches apprécieront la démarche et cela vous fera du bien à vous aussi.

Soyez là pour vos amis

Envoyer une carte de remerciement décès est un premier pas vers la résilience. Vous empêchez votre esprit de tomber dans une spirale négative. C’est comme si après une chute, un ami vous tendait la main et vous relevait. Vous lui dites merci, alors que vous ressentez la douleur des courbatures. Vous avez le choix entre vous concentrer sur votre peine ou être là pour ceux qui en ont besoin.

Le premier choix ne fera qu’accentuer votre douleur et vous épuiser. Le second choix vous donnera un sentiment d’utilité et fera naître en vous la joie de donner. Essayez d’avoir chaque jour une petite attention gentille. En vous tournant vers les autres vous réduisez votre tristesse. Pour trouver la force de le faire, vous devrez avoir la même bienveillance envers vous.

Faire face au deuil en prenant soin de vous

Chouchoutez votre corps

Créez-vous une routine saine, c’est elle qui vous aidera à retrouver du tonus. Il sera peut-être difficile de trouver un juste équilibre. Il y a trois choses dont votre corps a absolument besoin pour se régénérer : une alimentation saine, un peu de sport et un sommeil suffisant. Si vous n’avez pas beaucoup faim, mangez régulièrement en petite quantité. Privilégiez des fruits, des légumes et des oléagineux. Hydratez-vous suffisamment, avec de l’eau pas de l’alcool. Selon votre niveau d’énergie, adaptez votre activité sportive.

Au minimum, sortez prendre l’air et marcher chaque jour. En fin de journée, préparez votre corps au repos. En faisant des exercices de respiration et en vous concentrant sur celle-ci, vous empêchez les pensées négatives de vous envahir l’esprit.

Faites du bien à votre esprit

Chacun vit son deuil différemment. Si vous avez besoin de parler ne vous retenez pas. Certaines personnes aiment écrire les mémoires de leur être cher disparu. Si, au contraire, vous êtes dans l’évitement ne vous culpabilisez pas. Laissez-vous le temps. Pour aider votre esprit à guérir, casser le rythme vous aidera à vous changer les idées. Choisissez une activité qui vous fait plaisir, par exemple des vacances, un week-end ou une randonnée. Au quotidien, pratiquez des exercices de relaxation. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un thérapeute si vous en ressentez le besoin.

La blessure affective est profonde face au deuil. Même si elle reste, vous pouvez l’apaiser. En restant proche de vos amis et en prenant soin de vous, vous retrouverez l’énergie de vivre.


Si vous aimez alors partagez
News Reporter