Sport : comment combattre le stress avant une compétition ?
Si vous aimez alors partagez

Le trac, la peur ou l’anxiété font partie du quotidien du compétiteur comme celui de toute personne à la recherche de performance et qui prend des risques pour l’atteindre. Peur de perdre ou peur de l’échec, les sportifs, amateurs ou professionnels, passent tous dans des moments de doute et d’angoisse pendant leur parcours.

Le compétiteur : sujet à des émotions fortes

Pour un sportif à l’approche de la compétition, le stress est une réponse normale qui le gagne lorsqu’il se prépare mentalement à l’épreuve. Cela peut-être un stimulant, comme la peur qui lui donne la force, ou le démoraliser totalement. Dans ce cas, il est primordial de savoir le gérer et le combattre.

Chaque sportif doit rester dans une zone de contrôle, ainsi pour lutter contre le stress, il est important d’avoir conscience de son état, qu’on soit trop agité ou trop mou. Il faut ensuite prendre un moment de relaxation pour se calmer et dynamiser.

Parfois, les sportifs ont leurs propres rituels de relaxation en pratiquant la respiration profonde parexemple. Une autre méthode pour la préparation mentale est de visualiser sa compétition pour mieux anticiper chaque cas possible et les maitriser.

Il est aussi conseillé de demander l’aide d’un ostéopathe pour aider l’athlète dans l’entretien de son corps. Quand le corps est bien préparé, le psychique est mieux disposé. Philippe Sereni possède les connaissances et les techniques pour l’assister et l’accompagner afind’améliorer ses performances.

Les bienfaits du stress positif dans la compétition

Lorsque le stress est vécu comme un défi à surmonter, il peut devenir un puissant stimulant. Tout est question d’équilibre, un trop plein de stress peutêtre handicapant, tandis que si celui-ci est maîtrisable, il devient un atout. Face au stress, le corps se met en état d’alerte et une montée d’adrénaline stimule les sens et permet d’avoir plus d’énergie. La confiance en soi et le sentiment de puissance s’intensifient également.

Il est alors important de canaliser le stress pour qu’il améliore les capacités et permette de mieux faire face aux épreuves. Grâce à sa bonne gestion, le compétiteurpeut être dans ses meilleures conditions : il est plus motivé et est pleinement conscient de son corps.

Les différentes formes de stress

À la base, le stress est une réaction biologique où les ressources de l’organisme se mobilisent face à une situation perturbante. Il en existe deux formes: le stress aigu et le stress chronique.

Le stress aigu est la forme la plus courante, il s’exprime lorsqu’on fait face à des pressions qui rendent vulnérables. Mais il peut être maitrisé et stimule la sécrétion d’hormones qui nous aident à gérer la situation.

Le stress chronique, quant à lui, est plus néfaste pour la santé. En effet, il nous affaiblit aussi bien physiquement que moralement. Il perturbe l’équilibre nerveux, hormonal et provoque des troubles de sommeil ou du système immunitaire. Il augmente le risque de développer certaines pathologies comme les maladies cardio-vasculaires et respiratoires, les troubles musculo-squelettiques ou encore la dépression.


Si vous aimez alors partagez
News Reporter

Laisser un commentaire