Problème d’humidité : Pourquoi appeler un diagnostiqueur immobilier ?
Si vous aimez alors partagez

Le traitement correct de l’humidité dans les maisons nécessite une vaste expérience et une connaissance précise de ses causes. En effet, l’humidité est l’une des pathologies les plus courantes dans les habitations et ses causes sont diverses. Pour une solution correcte de l’humidité, un diagnostic adéquat est nécessaire pour révéler les causes spécifiques de l’humidité dans chaque partie de la maison. Le traitement de l’humidité est très important pour éviter la détérioration des façades ou des murs, voire la détérioration de la structure du bâtiment, des fondations et de la maison en général.

Lors de la vente d’une maison, le propriétaire pourrait donc être obligé à fournir un diagnostic immobilier de l’humidité de son bien immobilier. Les diagnostics immobiliers sont des tests de fiabilité d’un bien immobilier destiné à la vente. Réalisés par des experts certifiés, les diagnostics immobiliers visent à protéger les futurs acheteurs, ou loueurs dans le cas de la location, des vices cachés du bien en question. Le diagnostic humidité s’inscrit dans ce cadre, bien qu’il ne soit pas obligatoire.

Quels sont les types d’humidité ?

Pour une solution adéquate au problème d’humidité dans la maison, il est nécessaire de connaître le type d’humidité qui nous affecte, c’est-à-dire sa cause. Pour détecter et comprendre ce type de problème, l’intervention d’un technicien spécialisé qui peut diagnostiquer le type d’humidité qui affecte la maison est nécessaire. Le diagnostiqueur immobilier n’a pas à proposer des solutions à ce problème d’humidité, mais à mesurer les taux d’humidité et à fournir un rapport détaillé qui sera nécessaire à la finalisation du compromis de vente. Il existe dans ce cadre plusieurs types d’humidité qui peuvent affecter le bien immobilier. Vous pourriez demander un devis auprès de l’agence diag immo malin par exemple, pour vérifier l’état de l’humidité dans votre maison.

  • Humidité de condensation : L’humidité de la condensation est le type d’humidité que l’on retrouve le plus souvent dans nos maisons. Elle est même parfois confondue avec d’autres types d’humidité, un diagnostic correct est donc très important. On peut dire que dans une maison l’humidité est produite par condensation lorsque la vapeur d’eau de l’environnement se condense sur une surface froide comme des piliers, des poutres ou des murs mal isolés. Elle peut décoller la peinture du mur et faciliter l’apparition de moisissures et de champignons, qui peuvent alors proliférer dans d’autres zones de la maison. De plus, elle favorise également le développement des acariens, augmentant le risque de souffrir d’allergies, d’asthme et d’autres maladies.
  • Remontée d’humidité par capillarité : dans une maison, l’humidité peut se produire par capillarité à la suite de la remontée d’eau à travers les pores des murs ou des sols. Elle peut se produire sur les planchers bas, sur les façades nord ou en général dans les zones où le sol est très humide. Cette eau qui imprègne le mur, en s’évaporant, laisse les sels qu’elle a dissous, produisant comme conséquence une détérioration importante.
  • Humidité par infiltration : dans une maison, l’humidité est produite par infiltration lorsque de l’eau s’infiltre à l’intérieur. Des fuites d’eau peuvent se produire dans les sous-sols, les garages ou les maisons situées sous le niveau du sol. Les fuites d’eau peuvent également se produire directement dans les façades fissurées, dans les joints de murs, dans les rez-de-chaussée, les terrasses, les toits ou les zones de passage des installations.

Lire plus ici autour de la recherche immobilière pour une entreprise.

Les conséquences de l’humidité sur la maison :

L’humidité dans la maison peut apparaître dans différentes zones, selon son origine. Les zones les plus touchées sont normalement celles exposées à l’extérieur. Telles que les murs, les plafonds ou les ponts thermiques. Mais aussi les colonnes ou les poutres. On les reconnaît, car les zones touchées sont humides, la peinture s’écaille et, parce que l’humidité est persistante. De ce fait, des taches noires de moisissures peuvent apparaître au début et peuvent même occuper de grandes surfaces si le problème n’est pas traité.


Si vous aimez alors partagez
Facebook Comments
News Reporter