L’évolution de l’internet et de l’E-réputation
Si vous aimez alors partagez

À chaque transformation d’internet, on constate une transformation des entreprises qui le constituent. Pour mieux comprendre cela, refaisons le tour de la formidable histoire d’internet.

Petit historique rapide du développement d’internet

Au début il n’y avait que quelques serveurs. Et les particuliers ou les entreprises ont eu besoin d’y accéder. On a alors assisté au développement des fournisseurs d’accès internet. Ce sont eux qui donnent la connexion au réseau.

Puis particuliers et entreprises privées ont vite souhaité devenir acteur et partager des informations sur ce formidable réseau qui prenait vie. Les hébergeurs étaient nés. Ce sont eux qui mettent à disposition les ordinateurs où sont stockées les informations accessibles sur internet.

On a assisté ensuite à la bataille des titans et le développement des gros moteurs de recherche jusqu’à ce que Google acquière la quasi hégémonie de la recherche. Bien évidemment ont suivi les sociétés spécialisées en référencement, les fameuses agences SEO, qui propulsent votre site en haut des résultats des moteurs de recherche, condition obligatoire pour avoir du trafic et générer du business via son site.

Et on pensait que tout allait pour le mieux. L’écosystème semblait vivre correctement jusqu’à ce qu’un nouveau bouleversement arrive…

Le web 2.0 : quand internet donna la parole aux principaux intéressés

C’est une des grandes révolutions du web. On a déjà parlé de la naissance des divers hébergeurs de site et de la participation des utilisateurs (particuliers, entreprises privées) à la croissance et au développement d’internet, mais la proportion de personnes impliquées était relativement faible.

Pour créer un site internet, il fallait avoir des connaissances puis encore d’autres connaissances pour le faire connaître, l’interaction entre les différents acteurs était soit compliquée, soit improbable.

Que dire alors du grand-père qui souhaitait envoyer des photos à toute la famille ? La manipulation était parfois hasardeuse…

Puis sont venus les réseaux sociaux. Ils ne sont qu’une facette du web 2.0, ce dernier étant défini par une plus grande interactivité et une plus grande simplicité. Les réseaux sociaux offraient tout cela : créer un compte, rejoindre ses amis, échanger avec eux, publier des photos, commenter, débattre, féliciter, encourager… et même mieux, les réseaux sociaux ont rapidement permis de s’exprimer en dehors des réseaux sociaux : on utilise son compte Facebook pour se connecter au journal local et poster un commentaire, on like des vidéos, on critique telle ou telle décision politique, et on va même jusqu’à donner son avis sur le restaurant d’à côté, mais cette fois-ci pas avec son vrai nom… plutôt avec un deuxième compte anonyme de préférence.

Et voilà. Les turpitudes de l’être humain avant transformé l’espace de liberté qu’était internet en véritable jungle où tous les coups sont permis.

Et avec le web 2.0, sont nées les agences d’E-réputation

On n’avait pas encore parlé des nouveaux métiers ou nouvelles entreprises nées de la transformation 2.0 d’internet. Et bien ce sont les agences d’E-réputation.

Avec cette interactivité débridée et l’anonymat de l’écran, n’importe qui peut dire n’importe quoi. Et cela peut avoir de graves conséquences.

Les agences de nettoyage de réputation online sont là pour anticiper et minimiser les dégâts d’une attaque de notoriété sur internet. Ils sont également là pour redorer le blason des personnes ou sociétés incriminées.

Tant que l’on n’a pas été confronté au fléau d’un dénigrement en ligne, on a du mal à comprendre l’importance de protéger son image sur internet. Une fois qu’on a subi cela, on comprend avec une grande aisance que la réputation est un bien immatériel aussi précieux qu’un actif bien tangible.

Un marché en pleine croissance pour les agences d’E-réputation

L’agence Net Wash par exemple fait partie des premières agences d’E-réputation. Son fondateur, Stéphane Alaux, est également un des fondateurs des plus vieilles agences de référencement internet. Il s’est lancé sur le marché de la réputation numérique au sortir des années 2010.

Il est aujourd’hui à la tête d’une agence spécialisée en pleine croissance. Tellement qu’il est compliqué de recruter du personnel qualifié. Les chefs de projets sont donc issus du monde du référencement internet et sont formés en interne aux procédures et aux techniques de nettoyage E-réputation.

Une cellule de R&D travaille en continu pour améliorer les processus et les adapter aux changements d’algorithme de Google.

Aujourd’hui Net Wash compte plusieurs agences françaises à Paris, Bordeaux, Lyon ainsi qu’une agence Net Wash en Suisse et une succursale Net Wash en Algérie.


Si vous aimez alors partagez
News Reporter

Laisser un commentaire