Conseils pour bien appliquer la peinture sur bois
Si vous aimez alors partagez

Qu’il s’agisse de boiseries d’intérieur ou d’extérieur, appliquer de la peinture nécessite tout de même quelques connaissances en termes de bricolage. Voici donc quelques conseils pour réussir à redonner un coup de jeune à vos menuiseries.

Peinture sur bois : faire le bon choix

On distingue en particulier entre les peintures bois à l’eau et les peintures bois à l’huile. Pour les premières, la plus connue est la peinture acrylique qui ne dégage pas d’eau et sèche rapidement. Elle laisse aussi le bois respirer, puisque microporeuse, et est plus résistante à l’écaillement. Dans la catégorie des peintures à l’eau, on trouve aussi la peinture bois gouache et la peinture sur bois à la caséine.

Quant aux peintures à l’huile, on référence souvent à la peinture glycérophtalique qui est plus toxique et prend plus de temps à sécher, mais donne un meilleur rendu. Il y a aussi la peinture alkyde qui est à base d’eau, mais conserve la résine synthétique de la peinture glycéro pour réunir les avantages des deux. Votre choix dépendra de plusieurs paramètres dont le type de bois, son état, le rendu souhaité, intérieur ou extérieur, etc. N’hésitez pas à demander conseil à un expert.

Quel traitement avant la peinture sur bois?

Avant d’appliquer la peinture, il faudra évidemment préparer le support en bois. La manière de le préparer dépendra alors de son état. S’il est neuf, il faudra le poncer légèrement et le dépoussiérer. S’il est ancien et ciré, il faudra le décirer et nettoyer les résidus de cire. Et s’il est ancien et non ciré, il faudra le brosser avec une brosse à chiendent et éliminer la poussière avec un chiffon humide. Il se peut aussi que le bois soit déjà peint et toujours en bon état, ou déjà peint, mais écaillé, ou encore verni. Selon son état, vous devez donc le traiter de manière adaptée et le préparer à la peinture.

Le lessivage est nécessaire si le bois a été traité ou vernis, et le ponçage si le bois a été traité et réparé. Il faudra évidemment le réparer si nécessaire. Et pour finir, c’est indispensable d’appliquer l’apprêt afin de limiter l’absorption de la peinture par le bois. On appelle cette étape l’enduction, et on peut y utiliser l’apprêt, l’enduit de rebouchage ou de lissage ou le gesso.

Étape finale : appliquer la peinture sur bois

Vous arrivez à la dernière étape, à savoir la peinture de votre support en bois. Et pour cette étape, on vous recommande de suivre les conseils du fabricateur disponibles sur le pot de peinture ou une notice attachée. Il se peut que vous ayez à appliquer plus d’une couche pour bien couvrir le bois, et notamment utiliser une sous-couche bois en premier. Mais vous pouvez aussi opter pour les peintures tout-en-un qui ne nécessitent qu’un seul passage.

On parlera pour finir des finitions qui servent à renforcer la peinture, mieux protéger le bois ou tout simplement l’embellir. Vous pouvez vitrifier, vernir ou encore patiner.


Si vous aimez alors partagez
News Reporter